Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Josette Bury, Présidente de l'association AFTC

Josette Bury, Présidente de l'association AFTC

Avec une petite représentation permanente dans les Vosges mais très présents en Lorraine, l'association des Familles de Traumatisés Crâniens et Cérébro-Lésés (AFTC ) avait posé son camion aménagé place des Vosges samedi dernier. Attirer l'attention du public sur les accidents de la route et leurs conséquences traumatologiques était leur objectif, mais aussi présenter le travail des bénévoles sur l'inclusion nécessaire -bien que difficile- après un accident vasculaire cérébral.

160 000 traumatisés Crâniens chaque année en France, 130 000 AVC

Les dangers de la route sont nombreux, mais trop souvent les conséquences des accidents sont oubliés et noyés dans le quotidien et la normalité de la population. Les victimes de traumatismes crânien doivent réapprendre à vivre, après des mois de comas pour certains. Certains accidentés restent handicapés et doivent réapprendre à vivre, différemment. Sans compter la charge que cela constitue pour la famille, rarement aidée ou orientée naturellement, c'est un véritable combat au quotidien que doivent affronter des dizaines de personnes. Avec environ 600 adhérents en Lorraine l'AFTC intègre aussi dans ses adhérents des cérébro-lésés suite le plus souvent à des AVC. Pour la présidente de l'association Josette Bury, il s'agit d'exposer à l'opinion publique le parcours de ces blessés invisibles, de leur besoin d'écoute et d'échange, de soutien et d'hébergement adapté.

Mahmoud Sodki et Josette Bury les piliers de l'association AFTC

Mahmoud Sodki et Josette Bury les piliers de l'association AFTC

Les accidents vasculaires cérébraux lèsent à vie

François qui a fait un AVC en 1999, expose sa situation: la destruction de son foyer, la demande de divorce de sa femme et la perte de sa fille faute de pouvoir l'accueillir en tant qu'hémiplégique et cérébro-lésé. "La plus grosse difficulté dans cette situation que l'on ne souhaite à personne, une fois le traumatisme dépassé, consiste à regagner son autonomie. Trop peu de lieux adaptés à ce type d'handicap. Soit vous êtes en maison médicalisé et il n'y a pas assez de place en France, soit en foyer et il faut être patient. J'ai la chance d'avoir trouvé au bout de 10 ans de recherche. Je ne suis pas encore membre de l'AFTC Lorraine mais de Paris. C'est un travail magnifique et indispensable qu'ils font pour l'inclusion. On n'y songe que lorsque vous "tombez" sur leur camion!"

AFTC Lorraine - Tous les mercredis de 14h à 17h - 03 29 64 05 73, 10 quartier de la Magdeleine à Epinal

A.V.P.

 Un camion aménagé pour la prévention des risques de la route

Un camion aménagé pour la prévention des risques de la route

Tag(s) : #Association, #Solidarités, #Social, #Lorraine, #Cérébro-lésés

Partager cet article

Repost 0