Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Des panneaux qui seront posés dés cet été sur les 146 places de la ville

Des panneaux qui seront posés dés cet été sur les 146 places de la ville

"Une collaboration exemplaire avec la Ville" se félicite Marcel Froment Président du Lions Club Epinal Doyen en remettant à la Ville 44 pancartes « Si tu prends ma place, prends mon handicap » estampillées du logo international du Club Service. " Même si nous sommes très impliqués dans le "Don de voix" ou bibliothèque sonore, nous sommes aussi engagés en faveur de tous les handycaps. Ainsi cette campagne d'équipement de la ville touche à sa fin alors qu'elle a été engagée il y a plus de 2 ans. Nous en sommes à 110 places d'équipées, et en juillet nos amies des Spinalions offrirons les 36 dernières"

Les deux Présidents Marcel Froment et Geneviève Claudel des Spinalions

Les deux Présidents Marcel Froment et Geneviève Claudel des Spinalions

Lorsque le rappel au civisme se fait par la sensibilisation

Pour Pascale DEAU Conseillère municipale en charge des affaires sociales et d'Elodie Courtois déléguée à l'accessibilité (accompagnées de Sébastien Huke des Services Généraux de la Ville) c'est d'abord un "grand merci aux Lions pour votre générosité". Seules 30 villes en France dont 3 dans les Vosges ont été balisées avec les panneaux du Lions Club. Les panneaux seront posés dés cet été et on en attends une plus grande disponibilité des places réservées par une lisibilité renforcée des panneaux officiels. "C'est sûr que c'est mieux que "Désolé la connerie n'est pas reconnu comme un handycap". Un tantinet agressif. A Epinal on pourra lire un message positif et responsabilisant, "c'est un slogan parlant, poli et clair" déclare Jean-Claude Schneider délégué départemental des APF.

Elodie Courtois et Sébastien Huke: des ambassadeurs avec des cartes de visite impressionnantes pour l'accessibilité

Elodie Courtois et Sébastien Huke: des ambassadeurs avec des cartes de visite impressionnantes pour l'accessibilité

"La vie quotidienne des handicapés est un parcours du combattant"

Poursuivant son témoignage Jean-Claude Schneider précise "alors que nous vivons notre ville comme tout le monde. On demande juste le respect de notre personne. Sans tout compliquer par des démarches administratives ou autres. C'est un chantier vaste et global". Plus que les amendes dissuasives de la police ( 135 euros), pour Elodie Courtois ce sont les investissements en faveur de la mobilité sur Epinal qui amélioreront la situation. Sur le ville ils sont conséquents: "350 000 euros sont investit chaque année pour mettre aux normes les administrations et passages. Le guide d'accessibilité est en cours de refonte et nous allons aussi nous appuyer sur le site internet indépendant Agoraa pour baliser les accès handicapés et les commerces et services handy compatibles. Epinal est en sixième position des villes de moins de 50 000 habitants pour la qualité de ses aménagements Personnes à Mobilité Réduite, on peut encore progresser".

A.V.P.

Tag(s) : #Social, #Mobilité, #Epinal, #Lions clubs

Partager cet article

Repost 0