Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Une artiste épanouie et généreuse, satisfaite de son exposition

Une artiste épanouie et généreuse, satisfaite de son exposition

Ancienne élève de l'académie des arts plastique d'Epinal, passionnée d'aquarelle et de paysages pastoraux, Marilyne ARTUSO vient de conclure une semaine d’exposition de ses dernières œuvres au Centre Culturel d’Epinal. L’occasion de retracer le parcours artistique de cette ancienne infirmière spinalienne maintenant « exilée » avec bonheur -ou plutôt retraitée dirons nous- dans sa campagne de Charmoy devant Bruyères.

Maryline et Marie-Pascale la Kédal'Humé

Maryline et Marie-Pascale la Kédal'Humé

Généreuse et amoureuse des paysages

Les très belles aquarelles de Maryline sont une nouvelle occasion de remarquer que le regard de l’artiste est une invitation à la redécouverte du patrimoine local et quotidien sous un autre angle. Pour la quatrième fois en exposition au centre Culturel, l’aquarelliste est à nouveau étonnée des messages enthousiastes des visiteurs à la lecture de ses dernières œuvres. « Cela me touche beaucoup de donner du plaisir ainsi. Du plaisir de voir et de redécouvrir des paysages familiers et que j’adore, sinon je ne les aurais pas peints. J’ai maintenant de véritables fans qui me réclament des aquarelles de leur maison ou de leur patelin. Je fais souvent et avec succès des expositions en mairie de villages, j’apporte ma vision et les habitants redécouvrent leur environnement. Mais à Epinal j’ai la même satisfaction et j’attire des amateurs d’encore plus loin ».

Marie- Pascale qui vient de Thiéfosse opine dans la bonne humeur et sans retenue : « Ces gribouillis sont nuls. Mais je la suis depuis des années et chaque fois je suis émerveillée de sa manière de nous faire voyager dans la campagne. On sent sa finesse, sa sensibilité au travers du jeu de l’eau et des couleurs diaphanes. J’en suis toute chose avec des frissons dans le dos, et pourtant je suis une vraie Kédale, une dure qui ne se laisse pas impressionner et qui pratique exclusivement le naturisme dans la neige».

Une ode aux amoureux des vieilles maisons et du terroir visuel
Une ode aux amoureux des vieilles maisons et du terroir visuel
Une ode aux amoureux des vieilles maisons et du terroir visuel
Une ode aux amoureux des vieilles maisons et du terroir visuel

Une ode aux amoureux des vieilles maisons et du terroir visuel

Que d'admiration...

Pour Antoine, la passion de sa femme a besoin de la reconnaissance du public, d’un échange pour alimenter sa peinture, sa recherche d’opportunités agréables à peindre. « Il y a juste le coté envahissant de ses compositions qui pourrait prêter à critique. Il y en a plein la maison et dans notre gite, on en mets même à demeure dans des restaurants. Après il ne faut pas s’étonner si des amateurs viennent nous trouver à la maison à Charmoy pour se faire une exposition rien que pour eux... Mais chez nous ! Sympa non ? Et quand ils deviennent des clients, on offre le petit coup de liqueur »

Des aquarelles sur papier d’Arches ( torchon grain 200 pour les spécialistes) qui à quelques mètres pourraient paraître de véritables photographies. Les paysages enneigés de vieilles fermes de la plaine sont impressionnantes par leur réalisme et le rendu du jeu des lumières. « Je suis inspirée ou pas par un paysage. Mon mari est le premier à le remarquer et à m’en faire part. Ainsi pour les vieilles pierres ou les lieux que j’apprécie le plus , cela se voit aisément dans ma peinture, certains m’ont même dit que je sublimais la nature. J’en suis encore étonnée »

"Regardez ces poteaux de cloture! Ils sont magnifiques! Maryline nous fait redécouvrir les poteaux de cloture par la qualité de sa peinture" s'exclame Antoine 'C'est une véritable traversée du temps, une mise en scéne magnifiante et sans nostalgie, avec une forme de joie", Ginette et Jules venus de la Justice attestent de leur accord. "Ce qu'elle fait est superbe, on ne s'en lasse pas. Mais il lui reste encore de nombreux villages à peindre dans les Vosges! Au travail!"

A.V. P.

Ou voir encore les aquarelles de Maryline:

En exposition permanente chez elle au 26 rue du Haut Mont 88460 Charmoy devant Bruyères; chez la chaume de Balveurche prés de la Schlucht (http://www.chaume-de-balveurche.fr/)

En digital:

sur son site http://les-vosges-en-aquarelles.e-monsite.com/;

L'artiste en vidéo:

hhttp://www.dailymotion.com/video/xkjwbi_charmois-devant-bruyeres-paisible-et-familial_news

Tag(s) : #Culture, #Art graphique, #Aquarelle, #Epinal

Partager cet article

Repost 0